15 avril 2017 6 15 /04 /avril /2017 19:25

Des fruits, des fleurs, des couleurs, mais aussi des tracteurs*, dont certain -au singulier- sur les dents, agressif et méchant et d'autres -au pluriel- charmants. Le premier s'est pris ma grosse colère, les autres mon sourire. 

Le marché de Valence, le samedi

Le marché de Valence, le samedi

* Rien à voir avec le monde agricole, hein ! Ça se dit pour quelqu'un qui distribue des tracts ?

Repost 0
Published by L'Almost - dans blabla
commenter cet article
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 16:20

 

Je suis fatiguée, je n'ai pas dormi de la nuit. Les coccinelles que j'héberge en mon sein-jardin sont d'horribles coléoptères asiatiques qui empêchent les gentilles et pondérées coccinelles européennes, voire même françaises, de vivre à leur guise, allant jusqu'à les dévorer sans les faire cuire préalablement. 

 

La cruelle larve asiate se reconnaît à ses 5 segments orange et à ses vilaines protubérences, tandis que la larve locale, plus fuselée et surtout plus discrète, se pare d'une couleur élégante gris-bleu foncé.

 

Les coccinelles bien de chez nous ont de jolis petits points ronds. Les envahisseuses ont des taches irrégulières et sont de toutes les couleurs, probablement pour mieux se faire remarquer et frimer :

 

COCCI-MUTANTE.jpg

Coccinelle jaune et noire et noire et jaune d'un goût douteux.


 

COCCINOIRE.jpg

 Coccinelle noire et orange, probablement bien plus noire que l'amie tchadienne de madame Nadine Morano.


 

COCCI-SANS-TACHE.jpg

Coccinelle au regard fourbe.

 

 

J'ai peur. J'abandonne séance tenante l'entomologie, pour me consacrer au jardinage. D'ailleurs, j'aimerais votre avis sur mon gazon anglais après arrachage intensif des pissenlits :


 

GAZON-ANGLAIS.jpg 

  Toute ressemblance avec certain discours politique serait totalement fortuite. Evidemment.

Repost 0
Published by L'Almost - dans blabla
commenter cet article
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 16:31

Mes observations à peu près scientifiques vous passionnent. Si, si, je le sais ! J'ai eu au moins 3,5 (la demie, c'est cricri qui joue sa mijaurée) lectrices supplémentaires, hier soir.

 

Pour votre plus grand plaisir, revenons donc à nos amies les coccinelles :

 

Je ne vous raconterai pas avec force détails la nuit d'amour de nos deux tourtereaux (pardons coccinaux, car une coccinelle des coccinaux, mais pas des tourtereaux), mais plutôt la dure vie d'une larve. Jamais, plus jamais, je n'emploierai l'expression "c'est une larve" pour dire d'une personne qu'elle fainéante.


Reportage photo, rien que pour vos yeux émerveillés :

 

oeufcoccinelle.JPG

1. Oeufs de coccinelles vus au microscope.

(photo non certifiée)

 

 

 

LARVEcoccinelle.jpg2. Larve de coccinelle.


 

nymphes3.jpeg

3. Nymphes de coccinelles en cours de mue.



coccinelle après la mue.jpg 

4. Une coccinelle toute neuve et non de 13 ans comme ses points l'indiquent

(pour le prix de 3 nymphes).

 




Repost 0
Published by L'Almost - dans blabla
commenter cet article
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 19:40

 

Je suis effrayée par l'inculture de cette pauvre parigote tête de vote (expression des années soixante-dix féminisée et modernisée à la sauce 2012, année d'élection), qui ne savait rien à la reproduction de la coccinelle.


Donc voilà :

 

Le jeune coccineau épouse la mignonne coccinelle, lors d'une cérémonie inoubliable et magnifique. Belle-maman renifle d'émotion dans sa jolie feuille dentelée et brodée.


Durant la nuit de noce, le coccineau fort, viril et beau met sa graine dans la coccinelle un peu gourdasse, mais si féminine et surtout si heureuse de servir, chaque jour, le mari qu'elle est enfin arrivée à dégoter. Neuf mois plus tard un joli bébé vient au monde.

 

Celui-ci grandit gentiment entouré par ses deux parents atterrés de le voir se transformer peu à peu, au fil des ans, en grosse larve avachie dans les feuilles de cerisier, son téléphone portable greffé dans l'oreille.

 

Enfin, à 18 ans, son baccalauréat en poche, le jeune adolescent se mue en ravissante nymphe et part faire la fête dans l'arbre voisin, prétextant des études accaparantes.


 

nymphe.jpg

Nymphe

 

La raison venue, il se transforme enfin en cocci...

 

etc.

 

Plus tard, ils  mourront et monteront au ciel, d'où leur nom de bêtes à bon dieu.

 

 

(Et tout ça pour dire que mon cerisier est couvert de bien jolies nymphes de coccinelles !)

 

 


Repost 0
Published by L'Almost - dans blabla
commenter cet article
4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 10:23

 

Le chien est mort ; mes cheveux sont gris. C'est le temps qui passe.


croquis chien blanc Pertuzé

Molosse par Pertuzé.


Repost 0
Published by L'Almost - dans blabla
commenter cet article
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 16:21

bracelet perles et cuir

 

 

 

 

Forcément, je pourrais dire que mon poignet frétille, que ce bracelet est ravissant, qu'il est formidablement bien fait et que je suis un peu émue.


 

 

 

 

 

 


 

Forcément, je pourrais dire que ce porte-clé en verre filé est tout mignon et si bien choisi que je suis très touchée.


poule en verre filé

 

 

Forcément. Mais ce serait mal me connaître. Alors je ne dis rien et ne vous remercie pas.

 

Mais le coeur y est (tout entier).


Repost 0
Published by L'Almost - dans blabla
commenter cet article
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 14:36

Ce logo a dû être fait pour moi :


The serial crocheteuse 4

 

Merci grosse Gnanime.


Repost 0
Published by L'Almost - dans blabla
commenter cet article
18 juin 2008 3 18 /06 /juin /2008 16:22

La pauvre... Elle était toute fière de nous exhiber sa fleur malingre et il faut quand même bien l'avouer, un peu ridicule. Je pense que c'est parce qu'elle n'avait pas encore vu les hibiscus de la Drôme, nourris aux pucerons bios et qui produisent même des citrons les bonnes années :

 

fleur d'hibiscus et citron vert
Cette mise au point faite, je retourne à ma flemmingite aiguë.
(attention à la contagion !)

A bientôt.



Post-Scriptum : Merci Anne-marie pour ton hippo-thétique bleu qui a rejoint avec bonheur mon hippo-Drôme. S'ils font des petits je t'en garderai un.

Repost 0
Published by AlmostF. - dans blabla
commenter cet article
11 mai 2008 7 11 /05 /mai /2008 17:10

Elles sont parties, je peux enfin souffler : Pffffffiou, comme dirait la p'tite chaque nuit avant de s'endormir.

Elles ont laissé derrière elles quelques toutes petites bricolettes :

- Des cartes, un jeu, des kissoux et des bizzzouusss.

- Un traversin pour glander au bureau en toute discrétion. Je vous le mets en situation pour une meilleure compréhension :



traversin de bureau poulettes
Oui, oui, vous avez bien vu. Il est à leur effigie et chacune aura brodé sa poule.


- Un plaid, ses fils, ses aiguilles et sa grille. Elles ne l'ont même pas brodé :


Plaid shepherd's bush Wandering vinesRegardez ce foutoir, j'en ai pleuré et j'ai eu beaucoup de mal à dire merci.


Je voudrais par ailleurs vous dire que certaines réputations sont totalement usurpées. C'est le triste constat que j'ai pu faire durant ce week-end pestouilleux : Elle n'est pas du tout la patcheuse et brodeuse que j'imaginais. Son niveau est tellement médiocre, que son prochain ouvrage sera la grille imbécile. Nous avons toutes été atterrées de la voir si besogneuse, pour si peu de résultat. Je continuerai malgré tout à m'extasier régulièrement sur ses "oeuvres", par charité, en laissant pour seuls commentaires : "c'est beauuuuuuu".

Au milieu de cette morosité ambiante, j'ai tout de même eu le bonheur d'apprendre que j'avais été choisie,
avec la Parisienne, pour organiser la garden-party annuelle de L'Ange. Quelle formidable responsabilité !

Que dire de plus ? Rien... Tout ceci est si navrant.

émoticône clin d'oeil

Repost 0
Published by AlmostFifty - dans blabla
commenter cet article
23 avril 2008 3 23 /04 /avril /2008 08:26
Anna Gavalda - La consolante


"- Tu sais ce que ça veut dire d'élever un enfant seule ?

Je ne répondis rien. Ce n'était pas une question de toute façon, c'était une brèche qu'elle ouvrait pour pouvoir y trébucher. Je n'étais pas très courageux, mais pas complètement idiot non plus.

- Toi qui comptes si bien, ça fait combien de jours quinze ans ?

Là oui, c'était une question.

- Euh... Un peu plus de cinq mille, je crois...

Elle posa son verre et alluma une cigarette.

- Cinq mille... cinq mille jours et cinq mille nuits... Tu te rends compte ? Cinq mille jours et cinq mille nuits toute seule... A te demander si ce que tu fais, c'est bien... A te faire du souci... A te demander si tu vas y arriver... A travailler... A t'oublier... Cinq mille jours à galérer et cinq mille nuits enfermée. Jamais un moment pour toi. Personne pour te rappeler que tu avais été un peu jolie autrefois."



Des phrases courtes et incisives, parfois trop courtes. Un début d'histoire un peu brouillon et plein de bons sentiments. Et pourtant, pourtant on se laisse emporter par le dernier roman de Anna Gavalda par tous ses personnages si attachants. A lire.




Repost 0
Published by AlmostFifty - dans blabla
commenter cet article