2 juin 2008 1 02 /06 /juin /2008 00:01

...Ben si ! Qui dira que ce SAL ressemble désormais à autre chose ?



chardons bleus(2)



La Fée-rit-boite
en cale sèche, mais ne fait pas grand chose d'autre ;

Elle Bouboule la nuit au lieu de chanter mes louanges ;

L'Or-ange-rit  dans son téléphone et s'amuse avec Guignol ;

Elle Cric-criticaille et se moque de mes sublimes jeux de maux tout en faisant vroum-vroum avec sa voiture qui n'en démarre plus de frayeur ;


Mais pas une, je dis bien pas une, n'avance son ouvrage comme elle le devrait.






Tout ça pour dire, que MOI, j'ai fait tout ça :
(mais que j'ai inversé deux cases, par erreur)




Le village de hawk run hollow



(1) Article en hommage posthume à Mime et à sa boîte, toutes deux ferventes amatrices de calembours subtiles. Avec l'aimable participation (aimable étant un bien grand mot) de Cricri qui a trouvé l'or-ange-rit et la cale sèche et qui veut que cela se sache !

(2) Admirable bouquet offert par fils chéri qui doit m'aimer un peu, lui.



Repost 0
24 mai 2008 6 24 /05 /mai /2008 08:23

Au grand jamais, je ne ferais du prosélytisme sur mon blog, ce serait proprement indécent. Néanmoins, si vous souhaitez gagner le paradis de votre choix, prosternez vous devant BigNut©, la déesse que j'ai spécialement modelée pour pour vous, le soir durant mon cours de poterie et céramique.

Jamais plus vous ne serez seuls, abandonnés par les vôtres, si vous récitez cette prière en une lente litanie :


Allez Louïa BigNut est en moi,
Allez Louïa BigNut est là
©²,
Allez Louïa BigNut me sauvera.




modelage statuette primitive


- N'oubliez de soutenir ma nouvelle église en envoyant vos dons à CCP - BigNut 200689. -




Repost 0
18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 23:21
L'école du village de hawk run hollow
Si j'avais fréquenté cette si jolie petite école, je serais assurément devenue championne de saut à la corde, je saurais faire voler un cerf-volant habilement et surtout j'aurais brillamment réussi mes études. Aujourd'hui, on m'appellerait Angela W. Poutine et la face du monde s'en trouverait changée. Nicolas*, qui pour l'heure joue bêtement à la balançoire, s'inclinerait devant moi avec déférence.

Ma vie a été très différente... J'ai même rencontré quatre pestouilles... C'est autre chose... Moins simple...

Allez les voir, elles se battent encore contre leurs
triplés, lilas, et autre rosewood et , dans un Sal à la drôle de conception, où personne ne fait jamais la même chose.







* Sarkozy, pour les non initiés.
Repost 0
Published by AlmostFifty - dans broderie et bricolage
commenter cet article
11 mai 2008 7 11 /05 /mai /2008 17:10

Elles sont parties, je peux enfin souffler : Pffffffiou, comme dirait la p'tite chaque nuit avant de s'endormir.

Elles ont laissé derrière elles quelques toutes petites bricolettes :

- Des cartes, un jeu, des kissoux et des bizzzouusss.

- Un traversin pour glander au bureau en toute discrétion. Je vous le mets en situation pour une meilleure compréhension :



traversin de bureau poulettes
Oui, oui, vous avez bien vu. Il est à leur effigie et chacune aura brodé sa poule.


- Un plaid, ses fils, ses aiguilles et sa grille. Elles ne l'ont même pas brodé :


Plaid shepherd's bush Wandering vinesRegardez ce foutoir, j'en ai pleuré et j'ai eu beaucoup de mal à dire merci.


Je voudrais par ailleurs vous dire que certaines réputations sont totalement usurpées. C'est le triste constat que j'ai pu faire durant ce week-end pestouilleux : Elle n'est pas du tout la patcheuse et brodeuse que j'imaginais. Son niveau est tellement médiocre, que son prochain ouvrage sera la grille imbécile. Nous avons toutes été atterrées de la voir si besogneuse, pour si peu de résultat. Je continuerai malgré tout à m'extasier régulièrement sur ses "oeuvres", par charité, en laissant pour seuls commentaires : "c'est beauuuuuuu".

Au milieu de cette morosité ambiante, j'ai tout de même eu le bonheur d'apprendre que j'avais été choisie,
avec la Parisienne, pour organiser la garden-party annuelle de L'Ange. Quelle formidable responsabilité !

Que dire de plus ? Rien... Tout ceci est si navrant.

émoticône clin d'oeil

Repost 0
Published by AlmostFifty - dans blabla
commenter cet article
4 mai 2008 7 04 /05 /mai /2008 23:06

Lorsque j'ai créé mon premier blog en 1968, Internet était un vaste espace d'expression et de liberté. Puis j'ai ouvert la boîte de Pandore  le tiroir de la fée et ce fut la fin...

Aujourd'hui selon les règles de trèzélégante qu'elle vient d'édicter nous devons mettre en scène notre bois de rose et lilas dans un panier... Quelle idée farfelue, pour le moins tartignolle et même grand-guignolesque.

Non, je ne cèderai pas à la dictature du Net... J'engage la lutte en jetant mon ouvrage dans la corbeille à papiers (en osier, la corbeille, je révolutionne en douceur pour ne pas me faire taper trop fort) :



Inspiration - rosewood manor


-Par contre, si vous souhaitez voir mon Rosewood Manor terminé dans toute sa splendeur, mais avec une photo pourrie, cliquez.-


J'ai entendu dire que la p'tite boule alpine, dépitée de ne pas appartenir à l'univers très fermé des trèzélégante, a mendié une panier à une âme charitable qui cherche probablement par tous moyens à gagner son paradis. Mais qu'auront fait mon Ange toujours très gnanime et Ma douce Cricri ? Elles sont si influençables et si promptes à emprunter les idées des autres ;  bref, un peu gnangnans.

Je vous remercie de bien vouloir aller faire un tour chez mes 4 co-saleuses et de revenir me rédiger un compte-rendu circonstancié. Je n'ai pas le temps d'aller vérifier par moi-même où elles en sont, elles arrivent dans deux jours et j'ai encore les courses et le ménage à faire et surtout mon cours de poterie que je ne peux absolument pas manquer. Je dois me consacrer toute entière à mon ââârt.



Louée soit Maryse, qui est la seule à réellement comprendre ce que je vais subir ces prochains jours :

J'admire ton courage sublime et j'aurai une pensée pleine de compassion pour toi mercredi, bon courage et ne perds pas espoir... Tu peux le faire !

posté par : Maryse (site web) le: 04/05/2008 08:58:30

Repost 0
Published by AlmostFifty - dans broderie et bricolage
commenter cet article
1 mai 2008 4 01 /05 /mai /2008 16:50

La semaine prochaine, sauf fin du monde annoncée, sera épouvantable !


L'une n'aime pas le pigeon, l'autre exige de pouvoir faire l'étoile dans un lit king size, la troisième ne se nourrit que de produits lyophilisés issus de l'agriculture chimique et va me fatiguer (c'est son p'tit père qui l'a dit), la quatrième... Que dire de la quatrième ? Il n'y a plus rien à dire, car vous l'avez déjà compris les quatre pestouilles débarquent à partir de mercredi soir à la maison.

La SNCF est sur les dents et moi sur les nerfs... Je vais probablement mourir.

Mais pourquoi, pourquoi moi ?

La vie est terriblement injuste...

Je me console en faisant du découpage :


découpage sur papier perforé


Message personnel pour les 4
: Les lits sont faits et je viens de terminer le ménage dans vos chambres. Je décline toute responsabilité quant à la poussière qui s'aviserait de retomber d'ici votre arrivée.

Repost 0
Published by AlmostFifty - dans broderie et bricolage
commenter cet article
23 avril 2008 3 23 /04 /avril /2008 08:26
Anna Gavalda - La consolante


"- Tu sais ce que ça veut dire d'élever un enfant seule ?

Je ne répondis rien. Ce n'était pas une question de toute façon, c'était une brèche qu'elle ouvrait pour pouvoir y trébucher. Je n'étais pas très courageux, mais pas complètement idiot non plus.

- Toi qui comptes si bien, ça fait combien de jours quinze ans ?

Là oui, c'était une question.

- Euh... Un peu plus de cinq mille, je crois...

Elle posa son verre et alluma une cigarette.

- Cinq mille... cinq mille jours et cinq mille nuits... Tu te rends compte ? Cinq mille jours et cinq mille nuits toute seule... A te demander si ce que tu fais, c'est bien... A te faire du souci... A te demander si tu vas y arriver... A travailler... A t'oublier... Cinq mille jours à galérer et cinq mille nuits enfermée. Jamais un moment pour toi. Personne pour te rappeler que tu avais été un peu jolie autrefois."



Des phrases courtes et incisives, parfois trop courtes. Un début d'histoire un peu brouillon et plein de bons sentiments. Et pourtant, pourtant on se laisse emporter par le dernier roman de Anna Gavalda par tous ses personnages si attachants. A lire.




Repost 0
Published by AlmostFifty - dans blabla
commenter cet article
21 avril 2008 1 21 /04 /avril /2008 07:50
Il y a quinze jours, j'ai rendu un vibrant hommage à Nounouche pour son Rosewood Manor term... Hein, comment, j'avais oublié de préciser que ce n'était pas mon ouvrage ? Vous m'étonnez, ce ne me ressemble pas du to... Pardon, vous essayez de dire que j'ai voulu vous tromper ? Oh non ! Je m'insurge ! Quoi ? Vous vous en doutiez ! vous me décevez... Si, si, si ! vous me faites beaucoup de peine. Que l'on puisse me suspecter ! Moi, moi, l'ange de vertu, de toutes les vertus...

Hé bien, puisque c'est ainsi, je vous montre mon avançée à la façon de
la fée qui a une technique bien à elle pour ne rien laisser voir  :



Inspiration - Rosewoodmanor


Certes, je n'ai qu'un panier à provisions, mais peu importe, l'esprit est là !



Pour le reste, que dire ? Aujourd'hui, mon ange, légèrement imbibé par un cocktail banane-ananas, n'est pas en mesure de vous fournir autre chose qu'un jeu concours alcoolisé. Pendant ce temps, je soupçonne Cricri de continuer à courir après ses tortues... Elle est très rapide ma copine, cela fait au moins six semaines qu'elle tente de les rattraper. Caribouc a disparu dans les profondeurs bovines d'un jeu vidéo. Elle en a complètement oublié ses petites camarades. C'est dire la valeur que nous représentons à ses yeux !



Repost 0
Published by AlmostFifty - dans broderie et bricolage
commenter cet article
17 avril 2008 4 17 /04 /avril /2008 05:00

Cette fois, en plus d'être Sotte, elle est complètement démente ! Elle vient de me donner un questionnaire sur mes premières fois. Elle appelle ça une inscription, un tag ou un graffitti, je ne sais pas bien. Et comme je ne suis pas une habituée de ces choses là, je vous livre mes réponses tout à trac, sans façon et en toute sincérité :

Emploi : Gagner sa vie ? quelle vulgarité indigne de moi !

. Je me demande bien qui pourrait s'intéresser à ma première voiture, une petite Porsche gris métallisé offerte par Papa. Depuis, j'en ai eu bien d'autres, beaucoup plus jolies.

. Scrapbook : Nous sommes en France, je vous prierai donc de bien vouloir vous exprimer dans la langue de Molière. Votre barbarie ang
lo-saxonne me révulse.

. Broderie : En 1988, un porte-serviette en classe primaire au Couvent des Oiseaux, sous la houlette de Soeur Marie des Petits Pieds de Jésus.

. Voyage : Une croisière dans les îles Pacifique sur le yacht du Prince Qu'on Sort.


. Quel doux souvenir que ce premier baiser échangé le jour de notre mariage avec mon admirable époux.


Bon ce n'est pas le tout, mais après le joli moulin au bord de la rivière, je n'ai qu'un mois pour diriger bénévolement les travaux de l'école pour les indigents de la paroisse de Hawk run Hallow, les jeunes-gens de bonne famille allant au pensionnat de la ville voisine bien sûr :



Le village de Hawk Run Hollow case 8


.

Pour vous inscrire à ce graffiti, laissez votre nom dans les commentaires ci-dessous.

Le Père Méable prendra contact avec vous dimanche après la messe.

 


Je n'ai pas de temps à perdre en frivolités, aussi je ne répondrai à aucun autre questionnaire avant 2018. Inutile, d'ici là,  de me peindre avec vos bombes de peinture de vauriens, c'est peine perdue.


Repost 0
Published by AlmostFifty - dans broderie et bricolage
commenter cet article
14 avril 2008 1 14 /04 /avril /2008 21:37
Pensant pouvoir peut-être être utile à une étudiante en communication, je me suis inscrite à un groupe de travail de mon entreprise "sur le langage et les techniques de promotion" au mois de novembre 2007.

L'étudiante est partie sans avoir besoin de ma documentation, et moi je continue à communiquer, communiquer, communiquer, communicationner, comniquermu, niquercommu :

Je remplis des milliers de tableaux de bord. J'écoute, je simplifie, je vérifie. Je vais preuve d'empathie en toute occasion. Je pose des questions fermées. Je dis "je", parle au présent de l'indicatif, construis des phrases courtes et percutantes. Je n'emploie, jamais, au grand jamais, les mots "problème" ou "souci". J'articule, fais attention au volume de ma voix, parle lentement en souriant, reformule, applique le schéma de Shannon, pose des questions ouvertes, ne prononce pas de mots neutres, ni de mots hérissons, sans omettre de poser des questions alternatives.

Et surtout, surtout, en toute occasion, je reste naturelle !

Un peu lasse après tant de bavardages à tous crins et ayant besoin d'un peu de sérénité, je me suis rendue, ce week-end, à la superbe exposition d'art contemporain "Permutations" :


Fred SANDBACK


Devant tant de beauté, j'ai retrouvé la paix. Cette oeuvre épurée, mais si conceptuelle, a fait chavirer mon coeur.

Mais qu'est-ce que vous regardez ? Mais non, ce n'est pas le plancher l'objet de tous mes émois culturels, mais l'élastique tendu entre 4 clous et dont il est dit :

Cette oeuvre joue sur l’illusion d’optique, en fonction du positionnement du visiteur. Par l’extrême réduction des moyens qu’elle met en jeu, l’oeuvre de Fred Sandback s’affirme comme une ultime réitération de l’idée de sculpture, poussée à la limite de sa disparition, tout en affirmant la relation intime entre l’oeuvre, le spectateur et l’espace.



Le musée a d'ailleurs l'obligeance de nous prévenir, afin que l'on ne se prenne pas les pieds dedans.







Repost 0
Published by AlmostFifty - dans blabla
commenter cet article