1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 00:36

Le Sal Monelle débute aujourd'hui avec la bande des déglinguées de la colonne de gauche, plus Nounouche qui s'intègre merveilleusement à notre univers de folles furieuses et moins Cricri qui est débordée par ses 20 nappes à broder ou qui boude, ou qui se risque à bousculer son neurone  vieillissant en faisant les deux à la fois.

Nous avons toutes choisi un petit ouvrage de chez Tralala, sauf les habituelles dissidentes, évidemment. J'ai jeté mon dévolu sur les charmantes Poupées Russes :


jardin de campagne, jardin secret.

Oui, bon. Je rêvais d'un Sal avec le Jardin de Campagne de Jardin Secret (ou le contraire, je ne sais jamais) et Elles n'ont pas voulu. Les petites babas sont donc pour l'instant à l'intérieur de la maison attendant sagement d'être commencées.

Ces prochaines semaines, en parallèle du Sal Monelle, vous aurez donc le bonheur de suivre mon Sal Toute Seule.



Repost 0
23 janvier 2010 6 23 /01 /janvier /2010 21:28
Je perds la boule ! J'ai volontairement accepté de faire un Sal avec les délirantes de la colonne de gauche. Ce soir, j'ai même préparé, mes fils et ma toile, c'est dire...


Mon homme-toupie en a Sal-i son fond de pantalon d'émotion à la cuisson :


popo modelage homme obèse





Repost 0
10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 15:34

Quelque part en 2008, nous entamions le sal du plaid (ou de la nappe, ou du chemin de table, enfin un sal pestoulien, sans queue, ni tête). J'étais partie la fleur au fusil ou tout au moins l'aiguille à la toile, fière de participer à cette nouvelle aventure. Las, mes coéquipières ont une à une abandonné et il ne reste que moi (et Molosse qui a tenu à poser pour la photo).

Ne croyez ni la Tiroir, ni le Caribouc Alpin si elles vous disent qu'elles n'ont jamais abandonné, ce sont de viles menteuses ! Cricri, verte de jalousie, essaie de m'empêcher par tous les moyens d'avancer, quitte à ma harceler au téléphone tous les soirs.  Ma Gnanime préférée prend un congé parental, elle est toute excusée
.


plaid shepherd's bush wandering vines


Il ne vous aurans sans doute pas échappé que c'est le seul sal où l'on affiche l'avancée de son travail tous les 6 ou 8 mois !

Mais oui ! C'est bien moi qui suis là, ça vous épate ?


Repost 0
15 janvier 2009 4 15 /01 /janvier /2009 17:17
Mais non ! Je n'ai jamais dit que ce blog était un blog de broderie et encore moins un blog pour faire l'allégorie d'un plaid, quoique ledit plaid avance à petits pas ou tout du moins à petits points !

Bien maintenant que les choses sont clarifiées, passons aux choses sérieuses, mon gâteau roulé au chocolat !

- 4 oeufs
- 125 g de cassonade
- 125 g de farine
- 2 sachets de sucre vanillé
- 1 sachet de levure
- beurre
- 200 g de chocolat noir et 18 cl de crème fraîche (ou votre confiture favorite)
- sucre glace
- papier aluminium ou papier cuisson
- plaque de gâteau roulé, (ou plaque de four).

Préchauffer le four à 210°.

Casser les oeufs en séparant les blancs des jaunes. Battre les jaunes avec la cassonade jusdu'à ce que le mélange blanchisse. Rajouter le sucre vanillé, la farine, le sachet de levure et mélanger intimement.

Battre les blancs en neige, les incorporer doucement à la crème.

Beurrer largement votre plaque de four. Déposer dessus un papier sulfurisé beurré. Etaler la préparation. Mettre au four 7 minutes. Une fois la cuisson terminée, rouler immédiatement le gâteau, puis laisser refroidir.

Pendant ce temps, faire fondre 200 g de chocolat avec 18 cl de crème ou sortir son pot de confiture.





Repost 0
Published by Almost - dans cuisine facile
commenter cet article
14 décembre 2008 7 14 /12 /décembre /2008 10:00
Mais non je ne suis pas morte ! Mais oui, dorénavant mon blog ne m'intéresse plus bien. Pensez, cela fait plus de 3 ans qu'il existe ! Mathusalem n'aurait pas fait mieux. Je suis néanmoins restée votre bonne copine. Oui, Cricri et la Tiroir, j'ai bien dit bonne contrairement à ce que vous pouvez penser ! Ce matin donc, tout de go, j'ai décidé de partager avec vous ma recette du cake au roquefort. La preuve en est qu'il est encore au four :



cake au roquefort


Allez c'est parti :

150 g de farine
1 sachet de levure
3 oeufs
15 cl de lait
10 cl d'huile d'olive
60 g de lardons
1 douzaine d'olives vertes dénoyautées et coupées en fines tranches
120 g de roquefort coupé en petits morceaux
50 g de parmesan
50 g de gruyère rapé
poivre.

Faire préchauffer le four à 180°

Mélanger au batteur, la farine, la levure et les oeufs. Rajouter le lait, l'huile, le parmesan, le gruyère rapé et le poivre sans cesser de remuer afin d'obtenir une pâte bien lisse.

Faire revenir à la poêle les lardons 2 ou 3 mn, puis rajouter les olives et le roquefort et mélanger vivement. Couper le feu presque immédiatemt.

Verser la préparation dans la pâte, remuer énergiquement, puis verser l'ensemble dans un plat à cake.

Laisser cuire environ 45 mn.
Voilà c'est prêt !


(Comme je suis très accommodante, vous pouvez le manger chaud ou froid.)



Repost 0
Published by Almost - dans cuisine facile
commenter cet article
20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 23:01


Ma filleule, la toute jeune et si jolie Polly Chinelle, souhaite que je lui tricote un manteau pour l'hiver. Les désirs de cette enfant étant des ordres, j'ai posé manu militari mon plaid et suis montée deux jours chez la cheffe tricoteuse qui m'a dispensé un cours particulier à grand renfort d'encouragements et de bouteilles de champagne (oui, il y a bien un S à bouteilles !).


point mousse


Je vous laisse imaginer le désarroi de ma Gnanime et de la Tiroir qui lors de leçons de broderie n'avaient eu pour seule récompense qu'un coup de pied dans le fondement (qu'elles ont de rebondi d'ailleurs) !

Je ne sais pas ce qu'est devenue la Petite. Touchée de plein fouet par la Crise(1) elle aurait décidé d'abandonner tout confort moderne en vivant sans électricité, ni le moindre chauffage. Pour éviter d'éclater en sanglots devant tant de misère, je  retourne à mon tricot. Je vous retrouve dans 15 jours pour la suite très logique de ce SAL du PLAID et non celui de la NAPPE comme à l'air de le penser Cricri.

En attendant, soyez sages.



(1) de rire.
Repost 0
6 octobre 2008 1 06 /10 /octobre /2008 23:05

Sheherd's Bush Wandering vines




Purée ! Mais quel cadeau empoisonné... Imposible de faire une photo d'ensemble correcte. 

Huit cases brodées depuis qu'il m'a été offert le 8 mai, ça c'est du rendement ou je ne m'y connais pas ! Cricri, qui n'a pas fini son Rosewood et qui est systématiquement en retard d'une guerre, mais qui néanmoins persiste à avoir 30 ouvrages en cours, va en verdir d'admiration.

Je ne sais pas où en est ma Gnanime. La dernière fois, elle avait commencé une spécialisation dans la création de cellulite au passé empiétant. Le résultat était fort intéressant.

Je pense que Bouboule se complet dans sa paresse naturelle, je préfère l'ignorer elle est tellement agaçante.

La Tiroir a pris le chemin (de table) l'éloignant à tout jamais d'un ouvrage BDD. Louée soit, pour une fois, sa clairvoyance.



Soit dit en passant, ce plaid est absolument magnifique,
elles ont du goût quand même les Mémés (1).








(1) J'écris en gris pour faire trèzélégante, en harmonie avec l'ouvrage.




Repost 0
22 septembre 2008 1 22 /09 /septembre /2008 23:05



C'est incroyable ! Je ne demandais rien à personne, j'ébénais (de hiberner, mais en mode estival) depuis deux tous petits mois dans ma jolie tour lorsque j'ai reçu un message par porteur spécial : "Le sal de l'automne commence aujourd'hui, il serait temps de te secouer le popotin."

Il n'y en a évidemment qu'une qui peut s'adresser à moi de cette façon... C'est notre aînée à qui nous devons un respect sans faille.

J'ai donc ressorti mon plaid et travaillé sans relâche. L'avancée en est d'ailleurs si significative que je préfère ne pas vous la montrer. Je ne voudrais, en effet, pas gâcher votre joie de me revoir parmi vous en vous éblouissant par ma capacité à broder à la vitesse de l'éclair. Je sais rester humble et modeste lorsqu'il le faut.

Evidemment, il s'agit d'un Sal à la mode Pestouilles où personne ne fait la même chose.

J'imagine que Ma Gnanime
s'occupe de son trousseau, maintenant qu'elle est devenue une vraie dame ne faisant plus honte à notre petit groupe avec sa vie dissolue.

Notre
étudiante doit broder son emploi du temps ou son cartable puisqu'elle a repris le chemin de l'école, tandis que la tiroir orne  de petits points le diplôme de son tendre époux. 

Vous voyez, je peux m'absenter, rien ne change. Le monde est toujours monde et je suis toujours aussi charmante.


Repost 0
29 juillet 2008 2 29 /07 /juillet /2008 17:34

J'ai fini, j'ai fini !

Et en moins d'un an encore.


Exquise et délicieuse brodeuse, modèle unique, perle rare de la blogosphère.

Ben oui MOI, pas vous, ne rêvez pas bêtement !













Demain, j'attaque mon plaid !


(Vous constaterez, au passage, qu'elles sont toujours aussi sympathiques les mémés délirantes de la colonne de gauche  qui m'ont offert une couverture bien chaude à broder durant l'été...)

















(Je crois que petit Paulia
ne s'est pas remis de tant de talent et d'efficacité.)


Repost 0
18 juin 2008 3 18 /06 /juin /2008 16:22

La pauvre... Elle était toute fière de nous exhiber sa fleur malingre et il faut quand même bien l'avouer, un peu ridicule. Je pense que c'est parce qu'elle n'avait pas encore vu les hibiscus de la Drôme, nourris aux pucerons bios et qui produisent même des citrons les bonnes années :

 

fleur d'hibiscus et citron vert
Cette mise au point faite, je retourne à ma flemmingite aiguë.
(attention à la contagion !)

A bientôt.



Post-Scriptum : Merci Anne-marie pour ton hippo-thétique bleu qui a rejoint avec bonheur mon hippo-Drôme. S'ils font des petits je t'en garderai un.

Repost 0
Published by AlmostF. - dans blabla
commenter cet article