Recherche

recettes1.jpg

7 février 2007 3 07 /02 /février /2007 00:00
Il m'a fallu seulement 90 essais et 4 crises de nerfs pour broder le carré en haut à droite...  Mais comme je suis la meilleure, j'ai réussi (enfin je crois).

Bien que vous ayez râlé comme des poux et donc que vous ne méritez aucune récompense, je vous mets une photo sur laquelle vous pouvez cliquer. Cela ne se renouvellera pas toutes les semaines ! Faites bien attention, soyez soigneuses et ne cliquez comme des malades... On est chez Madame DOUGLAS et l'on se tient bien.

 

Jeannette Douglas - Time to quilt

Cliquez


 

Les copines sont là et vous êtes cordialement invitées :

(Essuyez-vous quand même les pieds avant de rentrer.)

 

La Komète  vient de créer le club de l'Andouille et veut nous parrainer pour que nous adhérions. Pendant ce temps Nancy Rose pédale comme une folle pour rattraper son retard tandis que la Fée assène ses ordres. Rose Aby et l'Ange brodent et patchent par ici, j'en suis béate ! Papolette, quant à elle, ne jure dorénavant que par la soie. Aux dernières nouvelles, Pascale était toujours dans son atelier qu'elle a repeint en rouge (et après on s'étonne qu'elle puisse être énervée).

 

 

Ah ! Une dernière chose... Elle a brodé son phare et il est , prêt à affronter les éléments. Alleluia, une artiste est née !

 

Vive la reine de Babylone !



 

Repost 0
4 février 2007 7 04 /02 /février /2007 17:00
J'ai repris mon crochet et ma pelote et travaille depuis hier sur le point de bride et de demi-bride. Si j'en ai compris le principe, mes points sont moches, irréguliers, en un mot, L A M E N T A B L E S.

Il faut se rendre à l'évidence, je suis dyscrochique* !

Je pourrais peut-être me faire une raison, si je n'avais promis à Dame Cricri une magnifique couverture aux couleurs les plus improbables composée de dizaines de carrés au crochet...

Imaginez sa déception lorsque elle lira ce billet. Adieu les carrés d'un magnifique vert épinard à la crème mal cuit ou d'un sublime jaune moutarde à l'ancienne périmée. Adieu, les soirées au coin du feu enveloppée dans son plaid aux couleurs détonnantes !

Puis-je rester ainsi, sans tenir ma parole ? Eh bien non ! Il faut que je trouve une solution.

Aujourd'hui donc, je déclare ouverte :

la première journée mondiale du crochoton
-Une couverture pour Cricri-

où chaque crocheteuse pourra faire un ou plusieurs carrés dans son point de prédilection pour l'envoyer à Cricri qui les assemblera entre eux dans une farandole effrénée.

Pour celles qui s'inquiéteraient de mon avenir, je tiens à dire que je vais persister dans mon apprentissage. Je pense prendre rendez-vous avec une crochothoniste professionnelle.


Dommage, je nai pas tout gardé !


* Trouble de la capacité de crocheter (page 697 bis de mon petit Robert)
Repost 0
Published by brod. - dans blabla
commenter cet article
31 janvier 2007 3 31 /01 /janvier /2007 00:00

No entender the explanação of kasten vier.
(phrase dédiée aux polyglottes qui maîtrisent l'anglais, l'espagnol, le portugais, l'allemand, mais en vrac !)


J'ai beaucoup souffert cette semaine... Les explications de Dame Jeannette concernant la case quatre, me paraîssaient un peu obscures. J'ai donc fait appel à mon super traducteur Anglais-français qui sans ciller m'a donné ceci  :

(1)

 

Et là, j'ai su que les dieux étaient avec moi ; la fée Schwalm venait de se pencher sur mon aiguille et mon neurone. Je devais aller où mes pas me guideraient et suivre mon instinct de brodeuse. En résumé, j'ai suivi l'image du diagramme ! (je rajouterai les perles à la fin.)


Allez voir les copines ici et là :

Nancy Rose et la Fée qui sont rangées dans ce tiroir .
Rose Aby et l'Ange qui fouinent par ici.
Papolette qui papole dans ce petit coin.
Et enfin, La comète et Pascale qui je l'espère ont été sages.


(1)
Oh ! comment pouvez-vous imaginer que je n'ai pas cliqué sur la bonne ligne ? Je suis choquée !
Repost 0
28 janvier 2007 7 28 /01 /janvier /2007 00:00
Lorsque j'étais enfant, ma grand-mère me disait parfois "cet après-midi, je reçois ces dames". Elles étaient alors pour moi des personnes très très âgées et très très vénérables qui se réunissaient une fois par semaine chez l'une ou chez l'autre pour deviser autour d'une table avec quelques biscuits et une tasse de thé. Les messieurs n'y étaient pas conviés. Aujourd'hui, c'est toujours cette ambiance qui prédomine lorsque je pense au mot "dame".

J'ai donc reçu un terrible choc en recevant ceci, samedi :


Thérèse de Dillmont - ouvrages de dames


Serais-je devenue moi aussi une dame, voire même une da-dâme pour que l'on m'adresse des cadeaux pareils ? Méfiez-vous toujours des gens qui se font pousser les oreilles... Ils vous renvoient à vos ...t'huit ans sans ménagement.

Sans rire, il y a tout dans cet incroyable bouquin de 800 pages : couture, crochet, tricot, broderie, dentelle... Il est très riche, très dense et passionnant et je n'aurai bientôt plus d'excuse lorsque j'échouerai lamentablement sur un quelconque ouvrage, ce qui va bien sûr poser problème !

Merci encore La passion de cricri, je ne me lasse pas de le feuilleter.

 

Repost 0
26 janvier 2007 5 26 /01 /janvier /2007 16:10

Entre deux points de crochet et le SAL de Jeannette, j'ai attaqué cette broderie que beaucoup d'entre vous ont faite et que je trouve absolument charmante.


Je la brode sur une toile blanche 14 fils, sur deux fils de trame, mais avec juste un fil de broderie (dmc) pour lui donner plus de légèreté. Du coup, les flocons blancs font vraiment légers et aériens. Dommage que la photo ne leur rende pas hommage.

 

Elle est cerclée par le très laid, mais O combien pratique, tambour fourni par Miss Caribouc, elle même. Autant vous dire que je l'ai payé une petite fortune. C'est son banquier qui va être content lorsqu'elle va enfin daigner encaisser mon chèque, à moins qu'elle ne préfère l'encadrer (mon chèque pas le banquier).


Winterland

Cliquez.

 


Note de toute dernière minute : Je viens de faire mes comptes, le chèque est encaissé. Ben zut alors, elle ne l'a pas gardé en souvenir ! Déçue, je suis...


Repost 0
24 janvier 2007 3 24 /01 /janvier /2007 00:00

Le SAL Jeannette Douglas frise la surpopulation, pour un peu je ferais appel à notre ami Pascal (pas le philosophe, mais l'autre le Sevran)...


Deux abominables inconscientes ont rejoint nos rangs... J'ai tout fait pour les en dissuader, mais elles ont passé avec succès tous les tests pour intégrer le club très fermé des Jeannette. Leur santé mentale est en jeu, je ne réponds plus de rien, et comme mon nouveau pote Ponce, je m'en lave les mains.



time to quilt


 

Il leur reste l'épreuvre du bizutage. La komètebleue, je te connais peu, mais je te plains bien, ta douce folie va se transformer en folie furieuse. Quant à toi Papolette, tu vas perdre tes derniers neurones...

 

La fée est tellement abîmée qu'elle nous a envoyé une tonne d'explications pour broder cette petite fleur toute simple en haut à gauche. Ma BAL est complètement saturée... L'Ange est égale à elle-même, elle chat-fouine et je vous assure que ça fait peur. Pascale dans son atelier est peut-être encore protégée de la démence par son fabuleux atelier rouge, mais j'en doute quand même fortement.

 

Je ne suis pas cheffe de ce SAL, mais je vais essayer de tenir les rênes, avant que tout ne parte en quenouille quitte à faire un coup d'état.

 

Repost 0
21 janvier 2007 7 21 /01 /janvier /2007 17:10

schtroumpf animéJ'ai reçu le fameux bouquin dont je vous avais parlé lorsque que je me lançais dans la géométrie, à défaut d'arriver à schtroumpfer...

Dès réception du fameux sésame censé m'ouvrir tous les secrets du schtroumpf, je me suis remise à l'ouvrage, portée par un élan optimiste et enthousiaste.

Après plusieurs essais qui gisent, malheureux, au fond de ma poubelle, j'ai décidé de vous faire profiter de mes fulgurants progrès en point de bride et schtroumpf en rond pour faire un napperon...

En exclusivité donc, le choc et le poids des photos :

Bonnet de schtroumpf au crochet

Pour votre plus grand bonheur, cliquez !

 

De napperon, il n'y a point, par contre, j'ai créé le premier bonnet de ski pour schtroumpf nain. Sur la droite, vous pouvez admirer l'admirable écharpe assortie (inspirée du célèbre pull du père Noël est une ordure).

Mais comment peut-on être aussi peu douée ?
"Allo Maman, bobo, comment tu m'as faite, c'est pas rigolo"...


schtroumpf en colère animé
Affaire à suivre, donc...

Repost 0
Published by brod. - dans blabla
commenter cet article
20 janvier 2007 6 20 /01 /janvier /2007 00:00
Fils préféré m'avait invité à lire Hell de Lolita Pille.

Je ne vous cacherai pas que les 50 premières pages furent difficiles, j'avais l'impression de lire une chronique "people" sur Paris Hilton ou sa copine Britney. Passé ce cap je me lui laissée prendre par cette histoire si triste, si sombre sur fond de cocaïne et d'alcool. Néanmoins, ne vous y trompez pas, cela reste un livre pour grand adolescent.

Grâce à l'auteure qui y fait référence, j'ai écouté en boucle tout un soir "avec le temps" et "la vie d'artiste" de Léo Ferré. Lorsque je suis partie me coucher, je n'étais pas très euphorique...



Léo Ferré - Avec le temps
envoyé par sasoeursophie22

(Je suis désolée de n'avoir pu vous trouver une vidéo de meilleure qualité sonore.)


Je retourne à mon crochet, mais le point de bride reste pour moi un abominable mystère. Article suit dans les prochains jours...
Repost 0
Published by brod. - dans blabla
commenter cet article
18 janvier 2007 4 18 /01 /janvier /2007 00:00
J'ai mis à jour les liens de mes premiers projets pour 2007 dans la colonne de gauche de mon blog !

Je vous remercie de vous recueillir un instant sur feu le schwalm mort d'ennui au fond d'un panier.

Par ailleurs, je vous invite vivement à cliquer sur le 6e et dernier lien. En effet, j'ai besoin de votre aide pour forcer soutenir une nouvelle brodeuse. Allez-y ! Elle offre son phare terminé et encadré à la 1 000e visiteuse de la journée. Soyez sympa, je compte vraiment sur vous.




Repost 0
17 janvier 2007 3 17 /01 /janvier /2007 00:00

Il y a quelques semaines, la production d'AB broderie a pris contact avec mon agent pour la suite de la série dont vous avez eu le bonheur de suivre toutes les péripéties : Johanna embrasse Cricri, tandis qu'Hélène part à la cafèt en compagnie de Laly qui veut gifler Sébastien. Ah non, pardon ! On me fait savoir qu'il ne s'agit pas "d'Anne et les garçons" mais de "Jeannette le retour" dont je vous livre en exclusivité mondiale les paroles du générique :



Ne pleure pas Jeannette
Tra la la la la la la la la la la la la
Ne pleure pas Jeannette
Nous te broderons
Nous te broderons.

Avec du fil de laine
Tra la la la la la la la la la la la la
Avec du fil de laine
Ou avec du coton
Ou avec du coton.

Je ne veux pas de laine
Tra la la la la la la la la la la la la
Je ne veux pas de laine
Encor' moins de coton
Encor' moins de coton.

Je veux mon ami soie
Tra la la la la la la la la la la la la
Je veux mon amie soie
Celle qui est en bobine
Celle qui est en bobine.

Tu n'auras pas ta soie
Tra la la la la la la la la la la la la
Tu n'auras pas ta soie
nous la cisaillerons
nous la cisaillerons.

Si vous cisaillez soie
Tra la la la la la la la la la la la la
Si vous cisaillez soie
Cisaillez moi avec
Cisaillez moi avec.

Et l'on cisailla soie
Tra la la la la la la la la la la la la
Et l'on cisailla soie
Et sa Jeannette avec
Et sa Jeannette avec.

Sur le bord d'la poubelle
Tra la la la la la la la la la la la la
Sur le bord d'la poubelle

Un asticot chantait
Un asticot chantait.

Il chantait les louanges
Tra la la la la la la la la la la la la
Il chantait les louanges
D'la soie et d'sa Jeannette
D'la soie et d'sa Jeannette.



Passons ! Et revenons à nos moutons (turques). Je pensais pouvoir me faire prier et demander un cachet mirobolant. J'ai tenté quelques caprices de stars en exigeant une stitching room privée avec du personnel pour couper mes aiguillées au fur et à mesure de mes besoins... Tout m'a été refusé, compte tenu du rôle soi-disant mineur (lien volé sur le blog de la fée dans le tiroir) que j'ai tenu dans le premier opus... Mon ego, pourtant pas surdimensionné, en a pris un sale coup et je me retrouve avec le minimum syndical, c'est-à-dire : RIEN !

Je ne doute pas que la bergère, la fermière et le mouton auront su tirer leur épingle du jeu... Elles !




Repost 0