19 mai 2017 5 19 /05 /mai /2017 23:05

J'ai fait une pause au bord de la Saône pour arrêter le temps et nourrir l'amitié. Celle d'il y a maintenant si longtemps, celle de la complicité à chaque fois retrouvée.

Limas.

Limas.

Mais à un moment, il bien fallu rentrer. 

 

Alors je suis descendue au jardin. Il y avait des nigelles de toutes les couleurs, le grenadier en boutons, le seringat en fleurs et tous les autres qui m'attendaient. 

Nigelles, grenadier, seringat...Nigelles, grenadier, seringat...
Nigelles, grenadier, seringat...

Nigelles, grenadier, seringat...

La vie a repris son cours avec au fond du cœur de nouveaux souvenirs, la symphonie de Mahler et la plus jolie des coccinelles fabriquée par une toute petite fille qui me l'a offerte la semaine dernière. 

Coccinelle d'un amour de petite fille.

Coccinelle d'un amour de petite fille.

Partager cet article

Repost 0
Published by L'Almost - dans Jardinage
commenter cet article

commentaires

sophie 20/05/2017 21:53

tu as une amie poisson qui vit dans la Saône ?? je ne comprends rien moa....mais la coccinelle est super mimi !!

fée des tiroirs 20/05/2017 13:10

cette petite fille reprend le flambeau du modelage !

cricri 20/05/2017 09:00

C'est trop trop beau le seringat !!!!!