1 septembre 2017 5 01 /09 /septembre /2017 18:00

Lorsque le jardin lasse un peu parce qu'il n'est plus possible de lutter contre la sécheresse et que des petites bêtes vous dévorent quotidiennement les pieds vous causant des démangeaisons horribles et intenables -je suis une chochotte ultra douillette aux pieds nus-, autant se réfugier dans son salon et tresser des bijoux. 

- Kumihimo - Tressage japonais.

- Kumihimo - Tressage japonais.

C'est donc armée d'un mobidaï, de quelques fils, d'un bon bouquin que j'ai réalisé les deux bracelets que vous apercevez sur la photo. Si ceux-ci ressemblent à de bêtes scoubidous (wah !), les possibilités sont en fait multiples, tressage à plat, en rond, en creux, avec des perles, de la soie, du ruban... C'est rigolo, délassant et en plus je me la pète avec mes trois mots de vocabulaire japonais. 

 

すぐに会いましょう

 

 

 

 

Repost 0
18 juillet 2017 2 18 /07 /juillet /2017 19:47

J'ai accompagné un proche au Urgences de l'Hôpital de Valence et je ne l'oublierai jamais. Grand diabétique âgé de 67 ans, souffrant de différentes pathologies ce monsieur, appelons le Jean-Claude P, est actuellement traité pour une otite externe maligne avec perfusion deux fois par jour à domicile et médication lourde. Il a, en outre, pris de la morphine à haute dose durant deux semaines. Celle-ci a engendré des effets secondaires importants, dont une constipation totale depuis 20 jours, malgré des traitements. La douleur dans le ventre, lors des dernières heures, est devenue si intolérable qu'il ne pouvait plus marcher.

 

Son infirmière libérale ayant pensé à un fécalome et nous ayant conseillé de monter aux urgences, j'ai appelé le Samu qui l'a rapidement pris en charge. Arrivé à l'hôpital, les infirmières l'ont mis sous perfusion, selon le protocole, et nous ont signalé que nous avions de la chance car le service était calme et qu'on allait pouvoir le soulager. Un médecin est alors venu, appelons le Mathieu B. Celui-ci m'a demandé si je savais que nous étions aux urgences. Comme je le regardais interloquée, il m'a signifié que l'on ne pouvait pas rester ici, qu'il soignait de grands blessés de l'autre côté du couloir et que l'on n'avait pas à venir aux urgences un dimanche soir, pour une constipation et a tourné les talons. Il nous a fait remettre une ordonnance.

 

Une infirmière d'une grande bonté, ayant constaté que Jean-Claude ne pouvait plus marcher nous a raccompagnés jusqu'à la voiture, avec une chaise roulante. Je suis allée acheter à minuit le lavement salvateur et l'ai administré avec maladresse. Une partie du bouchon seulement a été évacué et après une nuit épouvantable, sans accompagnement de personnel de santé, la douleur est toujours là. Jean-Claude marche ce matin avec énormément de difficulté, il a gravi les escaliers de sa maison à quatre pattes. Une prise en charge n'aurait pas été un luxe.

 

Alors Mathieu B., je vous dis que vous êtes peut-être médecin, mais un mauvais médecin. Vous ne savez pas diagnostiquer une douleur aigüe, vous ne savez pas non plus toucher un ventre dans son ensemble, car si vous avez trouvé le haut du ventre souple, le bas était dur comme du bois. Monsieur Mathieu B., vous êtes un petit monsieur, car ce matin Jean-Claude souffre et que nous sommes totalement démunis face à la douleur et à la maladie. Je ne vous salue pas.

* * *

Cet évènement s'est déroulé dans la nuit du 16 au 17 juillet. Jean-Claude P., ce soir, va mieux, même si tout n'est pas encore réglé. 

 
 
Repost 0
Published by L'Almost
commenter cet article
30 mai 2017 2 30 /05 /mai /2017 09:34

Ceux-la sont les plus ordinaires et je les aime bien, j'en arrache juste quelques uns lorsqu'ils se font trop envahissants. Ils étaient dans la maison avant que je n'y habite. Vous dire depuis quand, serait avouer que je suis une vieille dame et qu'à l'époque, j'avais encore la vie devant moi mais qu'aujourd'hui il ne me reste peut-être plus qu'un jour à vivre ou vingt ans, je ne sais pas. En fait peu importe, elle a passé. Bon, allez, j'avoue, ils ne durent qu'un jour, mais ils ont bien plus de trente ans.

Hémérocalles

Hémérocalles

Celui-ci, je l'ai depuis quatre ans, je l'ai acheté lorsque que le goût du jardinage a commencé à me titiller. Je l'ai changé par deux fois de place ce malheureux. Mais maintenant il est bien, juste à côté du passage.

Callistemon citrus

Callistemon citrus

Que dire de ce grenadier, offert en 2016, parce que la terre ici avait arrêté de tourner. Ce fut le plus beau cadeau du monde celui de l'amitié vraie, de celle qui ne meurt pas. J'ai craint pour lui cet hiver lorsque les températures étaient vraiment négatives, mais il a su résister, il connaît sa valeur.

Demain ou un autre jour, je vous montrerai, mon hypericum dummeri qui fait comme un feu d'artifice. En attendant, jardinez, riez, mangez, buvez, profitez. La vie est si courte.

grenadier à fruits

grenadier à fruits

Repost 0
Published by L'Almost
commenter cet article
19 mai 2017 5 19 /05 /mai /2017 23:05

J'ai fait une pause au bord de la Saône pour arrêter le temps et nourrir l'amitié. Celle d'il y a maintenant si longtemps, celle de la complicité à chaque fois retrouvée.

Limas.

Limas.

Mais à un moment, il bien fallu rentrer. 

 

Alors je suis descendue au jardin. Il y avait des nigelles de toutes les couleurs, le grenadier en boutons, le seringat en fleurs et tous les autres qui m'attendaient. 

Nigelles, grenadier, seringat...Nigelles, grenadier, seringat...
Nigelles, grenadier, seringat...

Nigelles, grenadier, seringat...

La vie a repris son cours avec au fond du cœur de nouveaux souvenirs, la symphonie de Mahler et la plus jolie des coccinelles fabriquée par une toute petite fille qui me l'a offerte la semaine dernière. 

Coccinelle d'un amour de petite fille.

Coccinelle d'un amour de petite fille.

Repost 0
Published by L'Almost - dans Jardinage
commenter cet article
13 mai 2017 6 13 /05 /mai /2017 07:34

Donner des graines aux oiseaux, l'hiver. Au printemps, au même endroit, laisser quelques herbes folles s'installer à leur guise et un matin être récompensée par une fève (Vicia faba) qui pousse joliment.

Vicia faba

Vicia faba

Et tandis que je laisse s'épanouir les plantes, ma fille a eu son 2e merveilleux enfant.

 

Repost 0
Published by L'Almost - dans Jardinage
commenter cet article
30 avril 2017 7 30 /04 /avril /2017 11:54

Rien à voir avec les fêtes de plantes rares qui accueillent tout le gratin des pépiniéristes, mais cette foire existe depuis 40 ans et elle est bien jolie. Au printemps, c'est celle des plantes, à l'automne celle des arbres. Mon catalpa boule et mon cerisier Summit viennent d'ailleurs de là (merci Mamoune !).

Ce matin, nous y sommes allés dès potron-minet, enfin 9 heures, l'heure d'ouverture.

Ce village est absolument ravissant, comme mes photos inintéressantes ne le laissent pas présager. 

Montvendre (Drôme), son plan d'eau, sa ligne haute tension.

Montvendre (Drôme), son plan d'eau, sa ligne haute tension.

Montvendre, foire aux fleurs.

Montvendre, foire aux fleurs.

Nos achats réalisés, un charmant platycodon rose pour accompagner mon bleu, une patate douce pour essayer, un basilic à grandes feuilles et un à petites et enfin une sauge océane (salvia patens oceana) d'un bleu à vous chavirer le coeur, nous avons filé vers le bourg voisin, pour un apéritif bien mérité. Là, manque de chance absolu et terrible, nous avons rencontré, mon vieux cousin préféré et nous avons dû enchaîner les tournées, et les demis sont devenus des entiers. Cet après-midi, soyez bons, laissez-moi cuver.

Chabeuil (Drôme).

Chabeuil (Drôme).

Eglise Saint Martin - Chabeuil.

Eglise Saint Martin - Chabeuil.

Oui, oui, vous l'aurez remarqué, le temps était changeant passant en quelques minutes, avec le vent, du gris au bleu, puis du bleu au gris. 

Repost 0
Published by L'Almost - dans Jardinage
commenter cet article
25 avril 2017 2 25 /04 /avril /2017 11:05

On a bu sans jamais être rassasiés, on a mangé jusqu'à plus soif, on a ri jusqu'à en pleurer, on n'a jamais pleuré jusqu'à en rire, mais on aurait pu.

 

Je l'ai embêtée des heures durant avec mon jardin, lui faisant déguster des tiers de fraises, de la sauge et de la menthe. Malgré sa bonne volonté, elle n'est pas arrivée au bout de son poireau perpétuel en vinaigrette arrosé à grands coups de kombucha (et de vin rouge, car il ne faut pas, non plus, totalement dérailler).

 

Elle est éperdument tombée amoureuse du chat voyou qui fait la loi dans la maison et le jardin, de la tortue qui mord les pieds et des jolies mésanges qui nichent dans l'albizia. Et pour nous prouver qu'elle communiait vraiment avec la nature, elle a reconnu une clématite. J'en suis restée coite.

Clématite montana jenny keay

Clématite montana jenny keay

Et puis je lui ai seriné dans les oreilles mon stress politique et mon analyse économique à deux balles. 

 

Ce matin, elle est repartie, laissant derrière elle une fleurette de géranium Patricia. C'est probablement un signe pour nous dire qu'elle reviendra. Bientôt.

Geranium Patricia

Geranium Patricia

Repost 0
Published by L'Almost - dans Jardinage
commenter cet article
18 avril 2017 2 18 /04 /avril /2017 07:16

Vous les gens de l'Internet, savez-vous combien ce jardin m'a pesé lorsqu'il fallait conjuguer les enfants, le travail à plein temps et que le week-end venu il fallait encore tondre, désherber ou tailler la haie de ce qui était le royaume des chiens et du lapin ? 

 

Vous les gens de l'Internet, savez-vous à quel point ce même jardin m'a permis de respirer lorsque le travail est devenu moche (et les enfants des adultes merveilleux, -mais ça c'était bien-) ? 

 

Aujourd'hui, les enfants sont toujours des adultes merveilleux -et c'est toujours bien- et je me plais à observer les coccinelles qui s'envoient en l'air à qui mieux mieux, en surveillant leurs troupeaux de pucerons sur mon sureau doré (sambucus nigra aurea). 

 

N'est-ce pas que parfois la vie est si belle ?

Coccinelles-bergères et pucerons-moutons

Coccinelles-bergères et pucerons-moutons

Sinon qui pourrait me dire d'où vient cette recrudescence de liseron depuis deux ans ? Et qui se porte volontaire pour faire pleuvoir toute une nuit au dessus du jardin, mes réserves d'eau étant à moitié vides ? Par avance merci, du fond du coeur et de celui mon arrosoir.

Repost 0
Published by L'Almost - dans Jardinage
commenter cet article
17 avril 2017 1 17 /04 /avril /2017 10:10

...Mais ce n'est ni la peste, ni le choléra. C'est l'amie d'internet, celle que j'ai rencontrée il y a plus de dix ans, avec les deux autres de la colonne de gauche. 

 

Depuis son dernier passage, le jardin s'est étoffé, a gagné en densité. Je n'ai cessé de planter sur mon bout de terre de la Drôme. J'espère qu'elle s'y trouvera bien, qu'elle aimera chaque fleur, et chaque brin d'herbe, qu'elle fera ami-ami avec les oiseaux et les insectes, qu'elle humera avec ferveur le compost et qu'elle sera émerveillée par l'opulence du potager.

 

Si hier, nous avons partagé religieusement la première fraise, entre le merle, l'homme et moi, je garde les suivantes pour les manger tous ensemble, car demain... Elle sera là. 

 

Fraises mara des bois

Fraises mara des bois

(C'était ma minute gnangnan, ne m'en tenez pas rigueur. Je vais vite me ressaisir.) 

Repost 0
Published by L'Almost - dans Jardinage
commenter cet article
15 avril 2017 6 15 /04 /avril /2017 19:25

Des fruits, des fleurs, des couleurs, mais aussi des tracteurs*, dont certain -au singulier- sur les dents, agressif et méchant et d'autres -au pluriel- charmants. Le premier s'est pris ma grosse colère, les autres mon sourire. 

Le marché de Valence, le samedi

Le marché de Valence, le samedi

* Rien à voir avec le monde agricole, hein ! Ça se dit pour quelqu'un qui distribue des tracts ?

Repost 0
Published by L'Almost - dans blabla
commenter cet article